Syndicat National Force Ouvrière des Lycées et Collèges

Section académique de Versailles

Bienvenue sur le site du SNFOLC académie de Versailles.

Vous y trouverez des informations utiles concernant votre carrière, les mutations, les dates-clé à ne pas manquer, l’activité du syndicat auprès du rectorat de Versailles.

En somme, essentiellement des informations « locales ».

Pour toute information plus générale (réformes, actualité syndicale, actions et revendications du SNFOLC…) n’hésitez pas à consulter également le site national du SNFOLC

 

Ce site n’a pas vocation à communiquer toutes les informations :

Sans adhérent, il ne peut exister de syndicat qui informe et défend les personnels, c’est pourquoi nous vous invitons à adhérer au SNFOLC – syndicat libre, indépendant, fédéré et confédéré.

C’est de son action sur le terrain au plus près des personnels, et de ses revendications, que notre syndicat tire toute sa légitimité.

 

Les élus de la FNEC FP-FO ont siégé à la Commission consultative paritaire (CCP) des contractuels enseignants, d’éducation et psychologues le 27 août 2019.

Un bilan a été présenté sur le recrutement de personnels contractuels dans notre académie. A la date du 27 août, 3000 contractuels sont employés : 670 CDI, 2400 CDD signés en juillet dont 40 nouveaux contractuels, 200 CDD n'ont pas été renouvelés en juin 2019. À la fin de l'année scolaire 2018-19, 4400 contractuels étaient employés, si bien que le rectorat annonce qu’il recrutera environ 1400 contractuels d’ici juin 2020 qui sont en fait le plus souvent des personnels qui ont déjà travaillé pour l'académie mais qui n'ont pas eu de renouvellement d'un an. 1400 personnels précaires, inscrits au chômage, sans garantie de réemploi alors même qu'ils sont connus des services et utiles, voire indispensables au fonctionnement de l'académie. Cette situation est inacceptable pour la FNEC FP-FO.

Les attestations de non renouvellement (200 cas) sont normalement disponibles depuis le lundi 2 septembre. Mais les services administratifs sont débordés par les affectations et sont en sous-effectif. Il est annoncé aux élus qu’aucun appel ne sera pris. Pour les réclamations il faut passer par la boite mail de la DPE. (mail pour réclamation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). La FNEC FP-FO et ses syndicats défendront les dossiers des adhérents FO et porteront leur revendication de réemploi de tous les contractuels.

 

Titulaires, non-titulaires, le gouvernement s’attaque à nos droits

Construisons le rapport de forces pour gagner sur nos revendications

 

Personne n’est dupe, avec la loi de « transformation de la Fonction publique » du 6 août 2019 – dont FO, première organisation syndicale dans la Fonction publique de l’Etat, exige l’abrogation – le gouvernement cherche à en finir avec le recrutement sous statut.

Le recrutement de contractuels sous « contrat de projet » (comme prévu par la loi) de six ans maximum signifie en définitive que les personnels sous contrat, déjà fortement précarisés, ne pourront même plus envisager un CDI. Le recours accru au contrat, en lieu et place du statut, c’est aussi une menace contre les concours nationaux, dont un véritable plan de titularisation des contractuels comme exigé par FO.

La précarité comme « modèle social » c’est aussi ce que le gouvernement entend imposer avec son projet de retraite unique par points. Pour la FNEC FP-FO, il n’y a pas de fatalité face aux choix politiques imposées. Il y a les revendications, et le nécessaire rapport de forces pour les faire aboutir.

 

C’est pourquoi le 21 septembre, FO appelle à un rassemblement d’ampleur nationale à Paris, pour dire : nous voulons le maintien de nos droits, le maintien du Code des pensions civiles et militaires, non au projet Macron-Delevoye, augmentation immédiate des salaires et des pensions !

 

La FNEC FP-FO appelle tous les personnels, titulaires, non-titulaires, à s’inscrire à participer au rassemblement du 21 septembre ; à se réunir en assemblées générales, en heures d’information syndicales, pour affirmer les revendications et discuter des moyens pour gagner.




Si vous avez eu un RdV de carrière cette année, il y a eu d'importants retards dans la publication des comptes-rendus sur la plate-forme SIAE. Ils semblent être bientôt tous publiés. Vous êtes prévenus de sa publication par mail sur votre boîte académique (et I-Prof). Ce compte-rendu comporte trois éléments :  

  1. l'évaluation des onze compétences
  2. les appréciations littérales des inspecteurs et des chef d’établissement
  3. un espace pour formuler vos observations.

Attention ! Le délai - à compter de la notification de la publication - pour formuler ces observations est très court (15 jours).

Si vous ne l'avez pas encore fait, prenez connaissance en urgence de la date avant laquelle vous pouvez le faire, afin de ne pas être privés de ce droit.

Le compte-rendu détermine l'appréciation finale (de la Rectrice) qui sera émise sur votre valeur professionnelle et, ensuite, votre avancement accéléré ou non (6e ou 8e échelon) ou votre accès plus ou moins rapide à la hors-classe

(9e échelon - avis pérenne pour les années qui vous séparent de cette promotion).

Le SNFOLC aide ses adhérents à formuler des observations, première étape pour contester les appréciations des évaluateurs. Même si cette étape peut paraître insignifiante, il est important de ne pas laisser salir votre travail et votre investissement si vous estimez que le compte-rendu ne reflète pas la réalité, qu'il vous déçoit ou qu'il comporte des éléments contradictoires, par exemple. Il est très important de ne pas laisser des appréciations sans réponse ni contestation.


Sans observation de votre part à ce stade, la contestation de l'appréciation finale (qui vous sera communiquée plus tard) peut être moins aisée. Lors de la Commission Administrative Paritaire de contestation des RdV de carrière de cette année, l'absence d'observation a été utilisée dans certains cas pour justifier un refus de révision de l'appréciation finale.

Ne restez pas isolés : si ce n’est déjà fait, contactez le SNFOLC.

 

 

Le 12 septembre, la FNEC FP-FO a envoyé un e-mail à tous les agents de l’Education Nationale pour les informer des dangers

du projet Macron-Delevoye sur les retraites.

Si vous ne l’avez pas reçu, nous vous invitons vivement à prendre connaissance du « 8 pages » spécial retraites

qui, simulations à l’appui, démontre l’urgence et la nécessité de construire la mobilisation pour défendre nos droits.

Les agents de la RATP l’ont bien compris : la grève est quasi-totale ce 13 septembre pour conserver tous les droits des agents.

 

Le 21 septembre, soyons le plus nombreux possible à Paris pour affirmer haut et fort :

« ça suffit, nous ne voulons pas qu’on nous confisque des centaines d’euros par mois sur nos retraites,

nous voulons conserver notre statut, le Code des pensions civiles qui y est rattaché,retrait du projet de retraite unique par points !

Les agents de la RATP ont raison, s’il faut la grève, s’il faut bloquer le pays, nous y sommes prêts. »

 

Le 18 juillet, le rapport Delevoye a été publié.

Le projet de réforme des retraites du gouvernement est inacceptable, il s’agit d’une remise en cause historique des droits des salariés et des fonctionnaires.

La confédération Force Ouvrière appelle à un rassemblement d’ampleur nationale à Paris

le samedi 21 septembre :

- pour le retrait du projet de retraite universelle par points

- le maintien des 42 régimes existants et du Code des pensions civiles et militaires

- le maintien du calcul de la pension des fonctionnaires sur la base de 75% du traitement brut des six derniers mois de la carrière

- le maintien de tous les droits existants.

 

Et comme l’a dit Yves Veyrier, secrétaire général de la confédération FO : « S’il faut la grève, nous y sommes prêts ».

J'adhère à FO !

Visiteurs

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne

Section académique


Mail : fo.acversailles@gmail.com


Secrétaire académique :

Sébastien Ribeiro

Yvelines (78)


SNFOLC des Yvelines (78)

4, place de Touraine, 78000 Versailles


Mail : snfolc78@gmail.com

Tél : 01 39 68 98 19

Secrétaire départemental :

Nicolas Boichard



Hauts-de-Seine (92)


SNFOLC des Hauts-de-Seine (92)

UL FO, 14 rue Paul Bert, 92130 Issy-les-Moulineaux



Mail : snfolc92@gmail.com
Tél/Fax : 01 40 93 04 12


Secrétaire départemental :

Pauline Colin



Val d'Oise (95)


SNFOLC du Val d’Oise (95)

UD FO, 38 rue d’Eragny, 95310 Saint Ouen
L’Aumône

Mail : snfolc95@gmail.com
Tél : 01 30 32 71 40

Tél : 07 70 60 42 07


Secrétaire départemental :

Ophélie Sauger



Essonne (91)


SDFOLC de l’Essonne (91)

UD FO, 12 place Terrasses de l’Agora, 91034 Evry cedex


Maiil : sdfolc91@gmail.com

Tél : 06 08 91 03 18


Secrétaire départemental :

Johanna Gaston